Aller au contenu principal

Sport et ESV = Danger ?

Sport et ESV = Danger ?

Maxime de Guillebon. Les conférences du 19e congrès cœur et sport.

ESV chez le sportif

• Fréquentes dans la population générale
– 40-75% (Kennedy et al 1985)
– Fréquentes ou polymorphes 1-4 % des cas
– 5% ECG athlète (Biffi et al 2002)
• Même TVNS varie de 0,7% à 10% population générale selon âge
• TVNS 30 à 80 % CMI

Problèmes posés
• 1 -Risque rythmique / mort subite
• 2- Pathologie sous jacente
• 3 -Risque lié aux nombre ESV ?

 

ESV les plus dangereuses ? Au repos ou à l’effort ? • M. De Guillebon (Pau) 

ESV les plus dangereuses ? Au repos ou à l’effort ? • M. De Guillebon (Pau) Réponses aux questions

 

Articles reliés