Samedi 18 Août

Sport spécifique > Autre

SPORT MECANIQUE : CONTRAINTES DE PILOTAGE

Un article de la revue Cardio&Sport - Février 2009.
Mise à jour février 2014.
PARTAGER SUR    
 Les sports mécaniques proposent des contraintes de pilotage assez semblables malgré la
grande diversité des compétitions. Forte consommation en oxygène au niveau des bras,
variations du débit circulatoire en relation avec les accélérations, apnées et hypoxie cérébrale,
caractérisent ce type d’effort. Les facteurs d’environnement jouent un rôle particulièrement
important. Cette activité reste pourtant accessible à un grand nombre de
sportifs. Le comportement hygiéno-diététique et le mode de préparation sont des facteurs
essentiels de la réussite.
Dr Jean Gauthier (Consultant Pôle Excellence Fédération Internationale de l’Automobile, Médecin du Circuit Paul
Ricard, Le Castellet, France), Club des Cardiologues du Sport.

Le sport automobile offre une grande variété de compétitions dédiées soit à la vitesse, soit à l’endurance.
Les compétitions de vitesse se déroulent sur circuit et sur route.

Sur circuit, les courses les plus célèbres sont les Grands Prix de Formule 1 (F1) : leur durée moyenne est de 90 minutes pour des monoplaces spécialement préparées, dont on s’efforce de limiter la vitesse par des contraintes techniques réglementaires (vitesse moyenne : 250 km/h).
Il n’y a pas de limitation de vitesse pour les autres courses, en particulier sur les ovales américains comme le Championnat Nascar.


MOTS CLÉS
Charge de travail , VO2 max
des bras, Hypoxie cérébrale,
Variations de l’accélération,
Apnée sèche, Sport mécanique

> Lire l'article (PDF)